Le marché du travail tourne le dos aux seniors : 7 statistiques alarmantes qui doivent nous interpeller

En France, la situation des seniors sur le marché du travail est alarmante.

Une France à la traîne face à l’emploi senior #

Seulement 57 % des 55 à 64 ans ont un emploi, un chiffre bien en dessous de la moyenne européenne de 62,4 %. Cette statistique met en évidence un problème profond de discrimination et d’exclusion que vivent quotidiennement nos aînés.

Livret A en 2024 : attention aux sanctions du fisc en cas de non-conformité

En dépit de leur expérience et de leur loyauté envers leurs employeurs, où 75 % ont œuvré pour la même entreprise pendant dix ans ou plus, les seniors sont confrontés à un mur d’incompréhension et de préjugés. Leur détermination au travail, le respect des consignes, et la capacité de travailler en équipe sont des atouts sous-estimés.

Le cumul emploi-retraite, une réalité croissante #

Face à la baisse significative de revenus à la retraite, le cumul emploi-retraite devient une nécessité pour beaucoup. 84 % des seniors engagés dans cette démarche cherchent un complément de revenus pour faire face à une réalité économique difficile. En moyenne, cet arrangement apporte entre 650 et 1000 euros supplémentaires par mois.

Un couple victime d’une escroquerie en croyant solder ses prêts immobiliers (126 000 €)

À lire Goldman Sachs mise près de 900 millions d’euros sur le leader français de la gestion de patrimoine, Crystal

Par ailleurs, cette dynamique n’est pas seulement motivée par l’aspect financier. 70 % des seniors veulent rester utiles, et 68 % souhaitent conserver une activité régulière. Ces statistiques révèlent un désir de continuer à participer activement à la société malgré la pension.

Permis de conduire : voici l’astuce pour ne pas recevoir une amende (très) salée après le 1er avril

Une discrimination omniprésente #

Un autre chiffre choquant concerne la formation professionnelle : seuls 14 % des seniors ont eu accès à une telle opportunité, révélant une fois de plus l’ampleur de la discrimination à laquelle ils sont confrontés. Cette exclusion du développement professionnel est injuste et limite sérieusement leurs perspectives de carrière.

La discrimination basée sur l’âge est une réalité cruelle, avec 75 % des demandeurs d’emploi de plus de 50 ans rapportant avoir été discriminés lors de leur recherche d’emploi. Cette discrimination crée des barrières presque insurmontables pour ceux qui cherchent à rester actifs et productifs.

  • La France se situe derrière la moyenne européenne concernant l’emploi des seniors.
  • Les seniors désirent travailler pour compléter leurs revenus et rester actifs dans la société.
  • La discrimination fondée sur l’âge limite fortement les opportunités de carrière pour les plus âgés.

FAQ:

  • Pourquoi les seniors cherchent-ils à cumuler emploi et retraite ?
    Principalement pour des raisons financières, mais également pour rester actifs et utiles à la société.
  • Quel pourcentage de seniors en France a un emploi ?
    Seulement 57 % des personnes âgées de 55 à 64 ans sont employées, ce qui est inférieur à la moyenne européenne.
  • Les seniors sont-ils fidèles à leur employeur ?
    Oui, 75 % d’entre eux ont travaillé plus de dix ans pour le même employeur, démontrant un haut niveau de loyauté et d’engagement.
  • La discrimination à l’âge est-elle commune sur le marché du travail français ?
    Oui, 75 % des demandeurs d’emploi de plus de 50 ans ont signalé être discriminés en raison de leur âge.
  • Quel est l’avantage principal du cumul emploi-retraite pour les seniors ?
    Il leur permet d’obtenir un complément de revenus significatif, allant de 650 à 1000 euros en moyenne.

Allocations-info.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :