7 révélations surprenantes sur la technologie cachée dans votre carte bancaire

L'histoire de la carte à puce, invention du français Roland Moreno en 1974, est un jalon important dans l'évolution des moyens de paiement.

Une révolution qui a marqué l’histoire du paiement #

À l’origine, elle a été conçue pour rendre les transactions financières plus sécurisées, une ambition qui a révolutionné la manière dont nous interagissons avec l’argent.

Les meilleurs vins de chez Lidl sélectionnés par un expert lors d’une dégustation à l’aveugle

Le dépôt de ce brevet n’était que le début d’une ère nouvelle dans les paiements électroniques. D’abord avec l’introduction d’une piste magnétique sur les cartes en 1971, Moreno a véritablement transformé le système trois ans plus tard avec l’intégration d’une puce électronique.

De nouveaux horizons pour la sécurité bancaire #

Dans les années 1980, la carte à puce a commencé à s’imposer en France, surpassant la technologie de la piste magnétique. Avec une interconnexion nationale des distributeurs en 1988, elle offrit un niveau de sécurité jamais atteint auparavant, résultant en une réduction significative de la fraude.

Tranches d’imposition 2024 : calculer votre impôt sur le revenu

À lire Voici les inquiétudes croissantes sur l’emploi aux États-Unis et leurs effets sur la confiance des consommateurs

Cette avancée technologique a connu un succès rapide, à tel point qu’en seulement cinq ans, toutes les cartes bancaires françaises étaient dotées d’une puce. Ce changement a permis d’introduire des services nouveaux, sécurisant davantage les transactions financières du quotidien.

L’essor international de la carte à puce #

À partir de 1997, la carte à puce commence à s’exporter au-delà des frontières françaises, connaissant une adoption massive en Europe dès 2006. Malgré un démarrage plus lent aux États-Unis, l’obligation pour les commerçants d’accepter cette technologie pour éviter la fraude a finalement favorisé son expansion mondiale.

Arnaque au faux coursier : zoom sur cette escroquerie en vogue et comment se prémunir contre elle

Aujourd’hui, la puce est omniprésente, se retrouvant dans divers dispositifs tels que les cartes SIM, cartes d’identité, et bien sûr, les cartes bancaires. Sa polyvalence et sa sécurité en font une composante essentielle de notre quotidien numérique.

Vous seriez surpris de découvrir certains faits peu connus sur ces puces:

  • Elles sont alimentées électriquement par le terminal de paiement au moment de la transaction, comme une sorte de prise électrique.
  • En cas de dysfonctionnement, frotter la carte sur un tissu peut parfois résoudre le problème grâce à l’électricité statique produite.
  • La partie visible de la puce n’est que la surface d’un microprocesseur complexe caché en dessous, capable de stocker et traiter toutes les informations nécessaires à l’authentification d’un paiement.

FAQ:

  • Qui a inventé la carte à puce et quand ?
    La carte à puce a été inventée par Roland Moreno en 1974.
  • Quel a été l’impact de la carte à puce en France ?
    Son introduction a permis une baisse significative de la fraude bancaire et a introduit des services nouveaux.
  • La carte à puce est-elle utilisée à l’international ?
    Oui, son adoption s’est généralisée en Europe en 2006 et elle est désormais présente partout dans le monde.
  • Comment fonctionne l’alimentation électrique de la puce ?
    Au moment du paiement, la puce est alimentée par le terminal de paiement, agissant comme une source d’énergie.
  • Que faire si ma carte est « muette » ?
    Frotter la carte sur un tissu pour générer de l’électricité statique peut parfois rétablir le fonctionnement de la puce.

Allocations-info.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :