Arnaque au faux coursier : zoom sur cette escroquerie en vogue et comment se prémunir contre elle

Au mois de mars 2024, les gendarmes des Hautes-Pyrénées ont lancé une mise en garde concernant un nouveau type d’arnaque impliquant de faux coursiers. Enregistrés dans plusieurs régions de France, ces actes frauduleux entraînent de lourdes conséquences financières pour les victimes. Dans cet article, nous vous présentons cette nouvelle escroquerie et vous donnons quelques astuces pour s’en protéger.

L’arnaque au faux coursier : mode opératoire des escrocs #

Cette arnaque consiste à se faire passer pour des coursiers travaillant pour des banques ou d’autres organismes officiels dans le but d’extorquer les informations bancaires et cartes bleues des victimes. Le stratagème est simple :

  • Les escrocs contactent d’abord leurs victimes par téléphone, en se faisant passer pour un conseiller bancaire qui doit recueillir des renseignements confidentiels.
  • Ils demandent ensuite aux personnes ciblées de déposer leur carte bancaire dans une enveloppe, qui sera récupérée par un prétendu coursier.
  • Le complice se présente alors comme le coursier, récupère l’enveloppe contenant la CB, et réalise ainsi ses méfaits avec les données récoltées.

Dans l’exemple relayé par les gendarmes des Hautes-Pyrénées, une victime s’est fait voler 2200€ en retraits et 300€ par virement suite à cette escroquerie. Il est donc primordial d’être vigilant face à ces tentatives de fraude pour protéger ses informations personnelles et ses données bancaires.

À lire Voici les inquiétudes croissantes sur l’emploi aux États-Unis et leurs effets sur la confiance des consommateurs

Comment se protéger contre les arnaques au faux coursier #

Pour éviter de tomber dans le piège des escrocs se faisant passer pour de faux coursiers, il convient d’adopter quelques bonnes pratiques :

1. Ne jamais divulguer ses informations confidentielles

N’importe quel organisme officiel ne vous demandera jamais de communiquer vos identifiants, mots de passe ou autres informations sensibles par téléphone ou à un tiers.

Il est donc important de toujours garder ce type d’informations secret et de ne pas les transmettre à des inconnus.

2. Vérifier et confirmer les appels suspect

En cas de doute sur l’identité de votre interlocuteur, contactez directement votre banque ou l’organisme concerné avec leurs coordonnées officielles pour vérifier la légitimité de la demande. Une simple recherche sur internet permet généralement de trouver les informations nécessaires pour joindre un conseiller légitime.

À lire Voici les corrections essentielles à effectuer sur votre déclaration d’impôt 2024, même après la date limite

3. Ne jamais donner sa carte bancaire à un coursier

Un vrai conseiller bancaire ne demandera jamais de remettre sa carte à un coursier ou à une tierce personne.

Gardez toujours cela à l’esprit pour ne pas céder aux éventuelles pressions des escrocs.

4. Signaler les tentatives d’escroquerie

En cas de suspicion d’une arnaque au faux coursier, n’hésitez pas à signaler la situation auprès de votre banque et des autorités compétentes. Vous pouvez également envoyer un SMS gratuit au 33700 pour Bouygues Telecom, Orange et SFR clients.

Pour conclure #

Les arnaques au faux coursier sont malheureusement en hausse dans différentes régions de France. Il est donc essentiel d’être vigilant face à ces menaces et de respecter les bonnes pratiques mentionnées ci-dessus pour s’en protéger. N’oubliez pas que votre sécurité informatique et financière dépend avant tout de votre vigilance et de votre discernement, soyez donc toujours méfiant vis-à-vis des sollicitations suspectes et inattendues.

À lire Voici ce que vous devez savoir sur le refus d’un héritage tout en acceptant l’assurance vie du défunt

Allocations-info.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :