Voici le montant de l’amende salée que vous risquez en nourrissant les canards, faites attention

Une pratique apparemment anodine comme nourrir les canards dans un parc peut avoir des conséquences non seulement sur la santé des animaux, mais aussi sur votre portefeuille.

Des réglementations existent en effet contre cette habitude dans certains pays, et les contrevenants peuvent se voir infliger des amendes assez lourdes.

Les interdictions juridiques contre le fait de nourrir les oiseaux sauvages #

En France, certaines villes ont mis en place des règlements locaux pour empêcher les habitants de nourrir les pigeons et d’autres oiseaux sauvages, avec des amendes pouvant atteindre 450€ pour réprimer ces comportements. Ces mesures visent notamment à éviter la prolifération des animaux errants tels que les pigeons et les chats.

Au Canada, la situation est encore plus stricte. L’article 4 du Règlement d’exécution de la Loi sur la faune du 28 février 1989 interdit de nourrir les oiseaux et mammifères sauvages, tant dans les espaces publics que sur une propriété privée. Une femme s’est ainsi vue infliger une amende de 3 390€ pour avoir simplement donné à manger aux oiseaux dans son jardin.

À lire Goldman Sachs mise près de 900 millions d’euros sur le leader français de la gestion de patrimoine, Crystal

Les effets néfastes liés au fait de nourrir les canards #

  • Des problèmes de santé : Le système digestif des canards n’est pas conçu pour supporter des aliments tels que le pain, qui a tendance à faire gonfler leur estomac et entraîner des problèmes de carence en calcium. De plus, la concentration d’oiseaux au même endroit augmente les risques de propagation de maladies.
  • La dépendance : Les jeunes canards peuvent développer une dépendance à l’alimentation humaine, au point de ne plus être capables de voler seuls et de compter sur l’homme pour trouver de quoi manger.
  • Des troubles environnementaux : La nourriture éparpillée peut attirer d’autres animaux indésirables comme les rongeurs et contribuer aux nuisances dans nos villes et espaces naturels.

Les raisons derrière ces interdictions et ces amendes

Ces réglementations et sanctions visent principalement à préserver la santé des oiseaux sauvages et à assurer l’équilibre écologique tout en évitant des problèmes de propreté urbaine. En résumé, il est important de :

  1. Se conformer aux règles locales concernant la nourriture des animaux sauvages;
  2. S’informer sur les bonnes pratiques pour s’occuper correctement des animaux et respecter leur besoin d’autonomie ;
  3. Être conscient des conséquences de nos actions sur la faune et la flore locales et agir en conséquence.

En conclusion, nourrir les canards peut sembler être un geste bienveillant, mais il est primordial de prendre en compte les effets néfastes que cela peut avoir sur l’environnement et la santé des animaux concernés. Les règles sont là pour protéger à la fois les personnes et les animaux, et il est important d’en être conscient avant de poser un geste qui pourrait vous coûter cher, tant financièrement qu’ecologiquement.

Allocations-info.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :