Quelle retraite pour une personne qui n’a jamais travaillé en France ?

Les débats autour de la réforme des retraites continuent d’alimenter les interrogations des Français sur l’âge et le montant de leur future pension. Mais qu’en est-il pour ceux qui n’ont jamais exercé d’activité professionnelle ? Examinons les droits à la retraite pour ces personnes et les différentes situations qui peuvent leur permettre de valider des trimestres.

Droits à la retraite pour les personnes sans activité professionnelle #

Les cotisations vieillesse versées par les salariés et les employeurs permettent de valider des trimestres auprès des régimes de base de retraite. Toutefois, certaines situations particulières peuvent également donner droit à des trimestres validés sans avoir exercé d’activité professionnelle. Ces cas concernent notamment les congés maternité, les périodes de garde d’enfant, la prise en charge d’une personne handicapée, le service militaire ou encore le versement d’allocations chômage.

Adhérer à l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF)

Il est possible de demander à être rattaché à l’assurance vieillesse de ses parents si l’on est parent au foyer. Ce dispositif permet de valider des trimestres sans avoir besoin de travailler, car c’est la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) qui cotise en votre nom jusqu’à hauteur du SMIC. Pour être éligible, vous devez :

À lire Opportunité à ne pas rater pour les retraités Agirc-Arrco : voici comment obtenir une aide de 300 €

  • Percevoir l’allocation de base ou le complément de libre choix du mode de garde de la Paje
  • Recevoir le complément familial
  • Bénéficier de l’allocation journalière de présence parentale
  • Avoir à charge un adulte ou un enfant présentant un taux d’incapacité permanente d’au moins 80 %
  • Bénéficier du congé de soutien familial

Cotiser volontairement à l’assurance retraite

Vous pouvez également cotiser volontairement à l’assurance retraite si vous remplissez certaines conditions :

  • Ne plus relever des conditions d’affiliation obligatoire
  • Avoir exercé une activité salariée à l’étranger en étant affilié pendant 5 ans à un régime français obligatoire d’assurance maladie
  • Aider quotidiennement un membre de votre famille handicapé ou infirme
  • Vous consacrer à l’éducation d’au moins un enfant de moins de 20 ans
  • Être bénéficiaire de l’allocation aux vieux travailleurs salariés avant le 1er décembre 1982
  • Être volontaire pour le développement ou la solidarité internationale après 1986

Un trimestre travaillé compte pour votre retraite et vous percevrez donc une pension lors de l’atteinte de l’âge légal de la retraite. Par exemple, une personne ayant cotisé pendant 40 trimestres sur 10 ans percevra moins de 100 € par mois au titre de sa retraite.

Les événements de la vie permettant de valider des trimestres #

Outre le chômage, d’autres événements de la vie permettent d’obtenir des trimestres de retraite sans travailler. Ces périodes peuvent être prises en compte pour votre retraite si vous êtes affilié à l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF).

  • Vous aurez ainsi droit à des trimestres de retraite si vous percevez le complément de libre choix du mode de garde d’enfant, l’allocation de base de la prestation d’accueil du jeune enfant, le complément familial ou l’allocation journalière de présence parentale.
  • Si votre proche présente un taux d’incapacité permanente d’au moins 80 %, vous percevrez des trimestres de retraite au titre du régime général en étant affilié à l’AVPF.

Dispositions pour les veuves n’ayant jamais travaillé

Enfin, les veuves qui n’ont jamais exercé d’activité professionnelle peuvent également bénéficier d’une pension de réversion, sous certaines conditions. Cette pension est versée par le régime de retraite de leur conjoint décédé et correspond à une partie de la retraite que celui-ci aurait perçue.

À lire Retraite : quelle est la future augmentation prévue pour l’Agirc-Arrco ?

Pour en savoir plus sur vos droits à la retraite en tant que personne n’ayant jamais travaillé, n’hésitez pas à consulter les sites des organismes de retraite ou à solliciter l’aide d’un conseiller.

Allocations-info.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :