Agirc-Arrco : retournez (rapidement) votre déclaration d’impôt pour votre retraite complémentaire

Dans le but d'ajuster les montants de pensions versées par l'Agirc-Arrco, les assurés qui n'ont pas transmis leur déclaration d'impôt de 2023 sur les revenus de 2022 doivent renvoyer un courrier reçu au plus vite en 2024.

Cette lettre leur donnera accès à une mise à jour concernant leur taux de CSG.

Pourquoi recevoir ce courrier ? #

Les assurés concernés n’ont pas encore envoyé leur déclaration d’impôt de 2023 sur les revenus de 2022 à leur caisse de retraite complémentaire Agirc-Arrco. Ils vont donc recevoir une lettre à retourner entre le 5 mars et le 24 mars 2024, selon les informations fournies par l’Agirc-Arrco. Les personnes n’étant pas concernées par cette annonce sont celles qui ont déjà effectué la mise à jour automatique du taux de CSG ou dont les revenus n’ont pas suffisamment évolué pour entrainer une modification de leur taux de CSG.

Mise à jour des taux de CSG

  • L’évolution des taux de CSG est réalisée chaque année par la caisse de retraite.
  • Cette évolution est basée sur le revenu fiscal de référence de chaque assuré.
  • Ainsi, si le taux de CSG d’un assuré augmente à cause d’une hausse de revenu, les cotisations sociales prélevées mensuellement sur sa pension augmenteront également automatiquement.

Ce phénomène a touché près de 900 000 retraités l’année dernière qui ont vu leur pension baisser, tandis que plus d’un million de retraités ont vu une augmentation de leur pension avec un taux de CSG inférieur.

À lire Les secrets pour maximiser votre pension de retraite Agirc-Arrco sans tomber dans les pièges des erreurs de calcul

Comment retourner ce courrier ? #

La lettre doit être renvoyée à l’adresse indiquée dans le courrier dès que possible en 2024, ou bien via la plateforme campagne2024.ai.agirc-arrco.fr qui sera ouverte à partir du 6 mars. Pour obtenir des informations complémentaires, chaque assuré peut consulter ses relevés de paiement sur son espace personnel Agirc-Arrco ou celui de sa caisse de retraite complémentaire.

Impact sur les montants de pensions versées par l’Agirc-Arrco

Chaque mois, l’Agirc-Arrco verse une pension complémentaire à près de 13 millions de retraités. Cette évolution découle d’une mise à jour du taux de Contribution Sociale Généralisée (CSG) en vigueur depuis le 1er janvier 2024.

  • Il existe quatre taux de CSG, allant de l’exonération au taux plein de 8,3 %, selon les revenus.
  • Les assurés dont le revenu fiscal de référence a évolué en 2023 peuvent passer d’un taux de CSG à un autre, ce qui affectera le montant de leur retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Une mesure à double tranchant #

Bien que la mise à jour du taux de CSG permette à certains retraités de bénéficier d’une hausse de leurs pensions, elle peut également provoquer une diminution des allocations pour d’autres. En effet, l’accroissement des revenus entraine une augmentation des cotisations sociales prélevées mensuellement sur la pension. Ainsi, les assurés dont les revenus ont connu une hausse significative doivent surveiller attentivement l’évolution de leur situation financière pour s’assurer qu’ils ne soient pas trop pénalisés.

Pour conclure, il est important pour les assurés concernés par cette annonce de renvoyer le courrier rapidement afin de garantir une mise à jour adéquate de leur taux de CSG et avoir une vue claire sur l’évolution de leur pension de retraite complémentaire Agirc-Arrco. Les démarches sont facilitées via la plateforme en ligne ou bien par voie postale selon les préférences de chacun.

À lire Démarche obligatoire en mars pour les retraités Agirc-Arrco : envoyez ce document avant la fin du mois

Allocations-info.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :