La revalorisation des petites retraites bénéficiera en moyenne aux pensionnés en 2024

Un impact significatif pour les retraités à faible revenu #

Les pensions de milliers de retraités vont être augmentées, une bonne nouvelle qui ravit les pensionnés ayant des revenus modestes. La réforme des retraites vise à augmenter le minimum contributif pour atteindre 85% du salaire minimum net, améliorant ainsi l’aspect social. La revalorisation des petites retraites est effective depuis octobre 2023 pour un tiers des retraités concernés.

Une étude explicative menée par la Drees #

Selon une étude réalisée par la Drees, ce nouveau coup de pouce ne bénéficiera qu’à 185 000 retraités sur un total de 630 000 en 2024. Toutefois, il n’a pas été mentionné la situation des millions de personnes déjà à la retraite au moment où la réforme est entrée en vigueur, en septembre 2023, qui bénéficieront également de cette revalorisation. Néanmoins, l’organisation n’a fourni aucune précision quant au nombre de personnes concernées par cette augmentation.

Une réforme contestée mais aux effets notables #

Très contestée depuis sa mise en place, la réforme des retraites a permis une hausse de la MiCo équivalente à 30 euros par mois. Pour la Drees, l’augmentation des petites retraites est un signe que la réforme des retraites entend poursuivre sa mission dans les années à venir, d’autant plus que le minimum contributif est désormais indexé sur le salaire minimum et non plus sur l’inflation. En effet, il est passé de 1747,20 € à 1766,92 € au 1er janvier, une bonne nouvelle pour les retraités, souligne Europe 1.

À lire Les secrets pour maximiser votre pension de retraite Agirc-Arrco sans tomber dans les pièges des erreurs de calcul

Une augmentation durable dans le temps #

  • Le nombre de nouveaux retraités bénéficiant de l’aide gouvernementale est supérieur à ce qu’il aurait été sans la réforme des retraites.
  • La réforme des retraites a des effets plus marqués pour les retraités ayant des revenus modestes.

Grâce au minimum contributif, l’écart moyen de pension entre les hommes et les femmes se réduit, passant de 16,6% à 14,5%, note la Drees. Pour l’année 2024, plus de 20 000 retraités pourront percevoir le minimum contributif, ce qui aurait été impossible sans les réformes. La Dress indique également que cet écart a diminué de 16,6% à 14,5% pour 1,7 million de personnes déjà à la retraite lorsque les réformes sont entrées en vigueur.

Situation positive depuis octobre avec une estimation de gain après les réformes à 60€

En octobre dernier, la Drees a tiré les premières conclusions concernant la revalorisation des petites retraites et estimé le gain moyen après réformes à 60 €.

Un avenir plus serein pour les retraités concernés #

La hausse des petites retraites est un signe encourageant pour les années à venir, permettant de garantir un niveau de vie décent aux pensionnés les moins aisés. La réforme en cours semble donc répondre aux attentes initiales et améliore progressivement la situation de ces personnes âgées dans le besoin.

Ne cessez pas d’espérer une augmentation après 2024

Il convient toutefois de rester prudent et attentif à l’évolution du minimum contributif dans les prochaines années, car il serait souhaitable que cette progression puisse se poursuivre dans le futur afin d’améliorer davantage la qualité de vie des seniors français.

À lire Voici les secrets bien gardés pour maximiser votre pension de retraite et vivre sereinement

Allocations-info.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :