Les dangers méconnus de la prise de poids sous antidépresseurs : stratégies de survie vitales

La prise de poids est un effet secondaire redouté des antidépresseurs, alimentant anxiété et frustrations.

Surmonter les pièges de la prise de poids due aux antidépresseurs #

Heureusement, en optant pour une alimentation saine et équilibrée, il est réaliste de limiter cet effet. Prioriser des aliments nutritifs et faibles en calories, tels que les légumes frais, les protéines maigres, peut être un premier pas décisif. Éviter les produits industriels, synonymes de sucre et matières grasses, contribue également à garder la balance en votre faveur.

Intégrer dans son quotidien des aliments riches en nutriments et faibles en calories est essentiel. Cela inclut les fruits, les légumes, les céréales complètes, et les protéines maigres. Ces choix alimentaires stimulent la satiété et réduisent les risques de surconsommation, deux facteurs clés pour contrôler son poids malgré les médicaments.

De la vérité dans nos assiettes ! UFC-Que Choisir se bat pour le label Origine-Info: un enjeu crucial

Jeûner et manger en conscience : des alliés insoupçonnés #

Le jeûne intermittent émerge comme une pratique prometteuse, même lorsqu’on est sous traitement antidépresseur. En alternant périodes de jeûne et d’alimentation normale, cette méthode peut vous assister dans la régularisation de votre appétit et la gestion de votre poids. En effet, adopter le jeûne intermittent, c’est reprendre le contrôle de son alimentation, réduire les volumes ingérés et favoriser une perte de poids saine.

À lire Voici les changements à venir dans votre routine de courses avec la disparition de 2 célèbres supermarchés

La pleine conscience à table, cela compte aussi. Se concentrer sur chaque bouchée, bien mastiquer et savourer pleinement ses repas contribue à une meilleure satiété. Cette approche détourne de la suralimentation et aide à lutter contre les prises de poids injustifiées. Elle renforce votre lien avec la nourriture, rendant chaque repas plus satisfaisant et moins propice aux excès.

Agirc-Arrco : cette grave erreur pourrait réduire votre pension de retraite sans préavis

L’importance indéniable de l’exercice et des consultations médicales #

Faire de l’exercice est crucial, pas seulement pour son impact direct sur le poids, mais parce qu’il compense les effets secondaires des traitements médicamenteux sur votre métabolisme. Trouvez une activité physique qui vous passionne et intégrez-la à votre routine. Cela peut varier de la marche rapide à des disciplines plus douces comme le yoga, l’important étant de bouger régulièrement pour brûler des calories et fortifier votre corps.

Chaque individu réagit différemment aux traitements, et les variations de poids ne sont pas une fatalité. Avant de vous lancer dans une démarche de perte de poids, surtout sous antidépresseur, la consultation médicale est impérative. Un professionnel de santé pourra évaluer votre situation spécifique, vous conseiller efficacement et suivre vos progrès. Ne négligez pas ce soutien précieux dans votre quête d’un mieux-être physique et mental.

Allocations-info.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :