Profitez de l’aide de l’État pour installer un thermostat connecté avant 2025

L’État français encourage l’installation de thermostats connectés dans les foyers afin d’améliorer le confort et la consommation énergétique des habitations. Pour inciter davantage de particuliers à sauter le pas, une aide financière est disponible pour faciliter ces travaux. Cependant, il faut se dépêcher car cette aide prendra fin en 2024. Retour sur les modalités de cette subvention et les avantages à passer à un thermostat connecté.

Un contexte législatif favorable #

Les lois françaises sont claires : à partir du 1er janvier 2027, tous les logements – neufs ou anciens, loués ou achetés – devront être équipés d’un système de régulation automatique de la température par pièce. En d’autres termes, un thermostat devra être présent dans chaque espace comprenant au moins un radiateur. Cette obligation vise à améliorer l’efficacité énergétique et le confort des habitants, tout en réduisant les factures de chauffage.

L’aide de l’État : 600 euros pour tous les ménages

  • Disponible jusqu’à la fin de 2024
  • Pas de conditions de revenus
  • Valable pour les propriétaires et locataires
  • Applicable sur les logements achevés depuis plus de deux ans

Cette aide financière est mise en place pour inciter le maximum de foyers français à s’équiper. Les particuliers, quels que soient leur niveau de revenu et leur statut d’occupant (propriétaire ou locataire), peuvent donc bénéficier de cette subvention pour l’achat et la pose d’un thermostat connecté.

À lire Voici les changements à venir dans votre routine de courses avec la disparition de 2 célèbres supermarchés

Les avantages du thermostat connecté #

Selon l’Agence de l’Environnement, équiper son logement d’un thermostat connecté permettrait de réduire les factures de chauffage jusqu’à 15%. En effet, ce type d’appareil permet une gestion plus fine et personnalisée de la consommation énergétique :

  • Ajustement des températures pièce par pièce
  • Mise en veille automatique lors d’une absence prolongée
  • Suivi précis de sa consommation grâce à des statistiques détaillées
  • Alertes en cas de surconsommation

Des économies à long terme malgré un investissement initial

Pour s’équiper d’un thermostat connecté, il faut compter entre 100 et 400 euros, voire plus de 1 000 euros selon le site comparateur Hello Watt. Cependant, une fois l’aide financière prise en compte, l’investissement initial est largement réduit. De plus, un thermostat connecté peut rapidement rentabiliser son coût grâce aux économies réalisées sur les factures de chauffage.

Comment profiter de l’aide financière ? #

Pour bénéficier de l’aide pour l’installation d’un thermostat connecté, il faut :

  • Que la construction du logement ait été achevée depuis plus de deux ans
  • Faire appel à un professionnel qualifié pour la pose de l’équipement

Le montant de l’aide varie selon la surface habitable

En fonction de la taille de votre logement, le montant de l’aide financière diffère :

À lire Les prix de l’essence et du diesel amorcent une tendance à la hausse après une période de baisse

  • Pour une surface inférieure à 35 m² : 260 euros
  • Pour une surface comprise entre 35 m² et 130 m² : entre 312 et 572 euros
  • Pour une surface supérieure à 130 m² : 600 euros

Il est donc crucial de se dépêcher afin de profiter de cette opportunité offerte par l’État français. En installant un thermostat connecté avant la fin de 2024, vous pourrez bénéficier d’un confort optimal dans votre logement tout en réalisant des économies d’énergie significatives.

Les particuliers sont incités à installer un thermostat connecté pour optimiser leur consommation énergétique et profiter d’un meilleur confort dans leur foyer. Grâce à l’aide financière proposée par l’État français, il est désormais possible de faire ce changement à moindre coût. Cependant, il est essentiel de ne pas tarder car cette subvention prendra fin en fin d’année 2024. Alors, n’hésitez plus à sauter le pas vers un chauffage intelligent et économe !

Allocations-info.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :