Calendrier de déclaration des impôts 2024 : Découvrez les dates pour vos revenus de 2023

Les dates limites pour la déclaration d’impôts en ligne sont désormais disponibles. Les contribuables français devront remplir leurs déclarations selon un calendrier établi par département afin d’éviter une surcharge du site impots.gouv.fr. Découvrez ci-dessous le calendrier et les principales nouveautés pour cette année.

Dates limites pour la déclaration d’impôts en ligne #

Pour éviter une surcharge du site impots.gouv.fr, les dates limites pour déclarer ses revenus en ligne ont été réparties entre trois zones géographiques correspondant aux numéros de départements. Voici le calendrier :

  • Départements 1 à 19 (de l’Ain à la Corrèze) : la date limite est fixée au 23 mai, 23 h 59.
  • Départements 20 à 54 (de la Corse-du-Sud à la Meurthe-et-Moselle) : la déclaration doit être effectuée avant le 30 mai, 23 h 59.
  • Départements 55 à 976 (de la Meuse à Mayotte) : ces contribuables bénéficient d’un délai supplémentaire jusqu’au 6 juin, 23 h 59.

Nouvelle échelle d’imposition #

La déclaration des revenus perçus en 2023 sera marquée par une revalorisation de l’échelle de l’impôt sur le revenu de 4,8%, effective depuis le 1er janvier 2024. Cette mesure vise à prendre en compte l’inflation et à adapter les tranches du barème à l’évolution des prix.

À lire Goldman Sachs mise près de 900 millions d’euros sur le leader français de la gestion de patrimoine, Crystal

Les principales nouveautés pour la déclaration d’impôts 2024

  • Réforme du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : Le CITE est désormais remplacé par MaPrimeRénov’, une aide forfaitaire versée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Les contribuables devront intégrer cette nouvelle aide dans leur déclaration d’impôts en précisant le montant perçu et les travaux réalisés.
  • Aide aux parents séparés pour la garde d’enfants : Désormais, les parents qui résident alternativement avec leur(s) enfant(s) peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt de 50% sur les frais occasionnés par la garde, dans la limite de 2 000 € par enfant et par an. Pour cela, il faudra indiquer le montant des dépenses engagées pour chaque parent dans la déclaration.

Conseils pour bien remplir votre déclaration d’impôts #

Voici quelques recommandations pour bien remplir votre déclaration d’impôts en ligne :

  • Ne tardez pas : Connectez-vous régulièrement à votre espace personnel sur impots.gouv.fr pour consulter les informations pré-remplies et vérifier qu’elles correspondent à votre situation.
  • Vérifiez vos informations : Assurez-vous que toutes vos données personnelles (adresse, état civil, enfants à charge) sont à jour et exactes.
  • Complétez les cases appropriées : Reportez soigneusement les montants des revenus perçus en 2023 dans les cases correspondantes. N’oubliez pas d’inclure les éventuels revenus exceptionnels, tels que les indemnités de licenciement ou les primes de départ à la retraite.
  • Faites valoir vos droits : Veillez à déclarer toutes les dépenses ouvrant droit à une réduction ou un crédit d’impôt, ainsi que les charges déductibles du revenu imposable (frais réels, pensions alimentaires, etc.).
  • Gardez vos preuves : Conservez précieusement tous les justificatifs liés à votre déclaration (factures, attestations, titres de propriété, etc.) pendant au moins trois ans en cas de contrôle fiscal.

En respectant ces conseils et en remplissant votre déclaration dans les délais impartis, vous devriez pouvoir éviter les erreurs et les pénalités qui en découleraient.

Et si je déclare mes impôts en retard ? #

Si vous ne parvenez pas à remplir votre déclaration avant la date limite, vous êtes susceptible de subir des pénalités :

  • Retard de moins de 30 jours : pénalité de 10% du montant de l’impôt dû.
  • Retard entre 30 et 60 jours : pénalité de 20% du montant de l’impôt dû.
  • Retard dépassant 60 jours : pénalité de 40% du montant de l’impôt dû.

Ces pénalités peuvent être assorties d’une majoration supplémentaire en cas de non-paiement dans les délais. N’hésitez pas à consulter le site impots.gouv.fr pour obtenir de l’aide ou poser vos questions via votre espace particulier.

À lire UBS a renversé la vapeur pour un retour triomphal aux bénéfices après une année difficile

Allocations-info.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :