Chèque énergie 2023 : les options pour les bénéficiaires qui ne l’ont pas encore reçu

Alors que des millions de ménages sont en attente de leur chèque énergie, certains d'entre eux n'ont pas encore reçu cette aide financière face à la hausse des prix de l'électricité et du gaz.

Si tel est votre cas, découvrez comment procéder pour obtenir ou utiliser le chèque énergie avant son expiration le 31 mars 2024.

Qui peut recevoir un chèque énergie ? #

Le chèque énergie est une aide nominative destinée aux ménages dont le revenu fiscal de référence par unité de consommation (RFR/UC) pour 2021 est inférieur à 11 000 euros. Il a pour objectif de faciliter le paiement des factures d’énergie et favoriser les économies d’énergie grâce à des travaux de rénovation.

  • La première personne du foyer compte pour une unité de consommation (UC)
  • La deuxième personne du foyer compte pour 0,5 UC
  • La troisième personne du foyer et les suivantes comptent pour 0,3 UC chacune

En moyenne, le montant du chèque énergie varie entre 48 et 277 euros, en fonction du RFR/UC. Cette somme permet, selon les ressources du bénéficiaire, de couvrir une partie significative de la facture énergétique annuelle.

À lire Goldman Sachs mise près de 900 millions d’euros sur le leader français de la gestion de patrimoine, Crystal

Vérifier son éligibilité au chèque énergie #

Si vous pensez être éligible au chèque énergie mais que vous ne l’avez toujours pas reçu, il est possible de vérifier votre situation sur le site officiel du chèque énergie. En cas d’éligibilité et si vous n’avez toujours rien reçu dans votre boîte aux lettres, vous pouvez alors effectuer une réclamation en ligne.

Démarches à suivre pour obtenir ou utiliser son chèque énergie

Pour les foyers éligibles qui n’ont pas encore reçu leur chèque énergie 2023, deux solutions s’offrent à eux :

  1. Remplir et envoyer le formulaire de réclamation en ligne : cette démarche permet de communiquer avec un conseiller chèque énergie qui se chargera de vous faire parvenir votre aide financière.
  2. Réaliser des travaux de rénovation énergétique avant le 31 mars 2024 : pour bénéficier de l’aide financière même si vous ne l’avez pas encore reçue, vous pouvez réaliser des travaux dans votre logement visant à améliorer ses performances énergétiques. Pensez à conserver tous les documents relatifs à ces travaux (factures, devis, etc.) ; lorsque vous recevrez finalement votre chèque énergie, vous pourrez l’utiliser pour vous faire rembourser les dépenses engagées, dans la limite du montant accordé par l’aide.

Il est important de noter que le chèque énergie 2023 expire définitivement le 31 mars 2024. Si vous ne l’utilisez pas avant cette date, il sera annulé et vous ne pourrez plus bénéficier de l’argent qu’il représente.

Quel calendrier pour l’envoi des chèques énergie en 2024 ? #

Selon les informations disponibles sur le site du gouvernement, les 5,6 millions de foyers concernés recevront leur chèque énergie entre le 2 avril et le 15 mai 2024. Toutefois, aucune précision supplémentaire n’est fournie quant au calendrier exact d’envoi. Soyez donc attentif à votre courrier pendant cette période.

À lire UBS a renversé la vapeur pour un retour triomphal aux bénéfices après une année difficile

Augmentation du prix de l’électricité : un contexte difficile pour les ménages

Rappelons-le, depuis le 1er février 2024, les prix de l’électricité ont augmenté en moyenne de +8,6%. Cette hausse pousse de nombreuses personnes à se tourner vers le dispositif du chèque énergie pour alléger leurs factures. Face à ces difficultés financières croissantes, il est essentiel d’agir rapidement afin de profiter pleinement de ce coup de pouce gouvernemental.

En conclusion, si vous pensez être éligible au chèque énergie 2023 mais ne l’avez pas encore reçu, entrez en contact avec les autorités compétentes pour vous assurer de ne pas passer à côté de cette aide financière. Vous avez jusqu’au 31 mars 2024 pour utiliser votre chèque énergie et réduire le montant de vos factures d’énergie.

Allocations-info.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :